Trần Nhân Tông

21 Tháng Năm 20142:42 SA(Xem: 5095)

Trần Nhân Tông
Troisième souverain de la dynastie des Trần, il a régné de 1278 à 1293. Ce fut sous son règne que les Mongols envahirent le Việt Nam deux fois.

Nhân Tông fut un lettré remarquable, et un des maîtres de la pensée bouddhique au Việt Nam. En 1293, lorsque la menace mongole avait disparu, il légua le trône à son fils pour se faire bonze à la pagode du mont Yên Tử, sous le nom de Trúc Lâm Đầu Đà (bonze du bois de bambou). Il a laissé de nombreuses œuvres littéraires et des commentaires de la doctrine bouddhique.

En 1284, devant l’avance irrésistible des Mongols, il dut se replier à Thanh Hóa. Et sur le flanc de la barque impériale, il a écrit ces deux vers qui traduisirent sa foi inébranlable en la victoire finale :

Quân Tu Ký

Cối

cựu

sự

quân

tu

Hoan

Ái

do

tồn

thập

vạn

binh.

Le texte est traduit en vietnamien par Đào Phương Bình:

Ngươi Nên Nhớ

Cối Kê việc cũ ngươi nên nhớ,

Hoan, Ái đang còn chục vạn quân.

Rappelez-vous l’histoire ancienne de Cối Kê 1

Et qu’il nous reste cent mille guerriers dans les provinces Hoan et Ái 2.

Plus tard, en 1288, après que le dernier soldat mongol eut été chassé de l’empire, il vint à Long Hưng où reposaient ses ancêtres pour annoncer à leurs mânes la glorieuse victoire. En voyant de la boue sur les pattes des chevaux de pierre dressés près des tombes impériales, il imagina que ses ancêtres avaient chevauchés ces statues pour combattre aux côtés des vivants. Et il composa ce distique :

Tức Sự

tắc

lưỡng

hồi

lao

thạch

Sơn

thiên

cổ

điện

kim

âu.

Le texte est traduit en vietnamien par Trần Trọng Kim:

Tức Sự

Xã Tắc hai phen chồn ngựa đá,

Non sông nghìn thủa vững âu vàng.

Pour sauver la patrie, deux fois les chevaux de pierre ont combattu

Afin que l’écuelle d’or1 reste intact dans mille générations.

Nous citerons de cet empereur poète un poème bucolique plein de charme (Văn học đời Trần , page 193) :

Thiên Trường Vãn Vọng

Thiên Trường Vãn Vọng

Thôn hậu thôn tiền đạm tự yên

Bán vô bán hữu tịch dương biên.

Mục đồng địch lý ngưu quy tận

Bạch lộ song song phi hạ điền

Le texte est traduit en vietnamien par Ngô Tất Tố:

Ngắm Cảnh Chiều Ở Phủ Thiên Trường

Trước xóm, sau thôn tựa khói lồng,

Bóng chiều man mác, có dường không.

Mục đồng sáo vẳng, trâu về hết,

Cò trắng từng đôi liệng xuống đồng.

Thiên Trường 2 au crépuscule

Le hameau tout entier baigne dans une brume blafarde,

Et la lumière crépusculaire l’éclaire d’un jour incertain.

Au son de la flûte du bouvier tous les buffles sont rentrés à l’étable,

Et je ne vois que des blanches cigognes qui par paires descendent en planant sur les rizières.

-----

1 Symbole de la nation.

2 District de Thiên Trường (province de Nam Định) où se trouve le village d’origine des Trần.




Gửi ý kiến của bạn
Tên của bạn
Email của bạn