Lý Thường Kiệt

21 Tháng Năm 20142:38 SA(Xem: 4328)

Lý Thường Kiệt
(1019-1105)

C’était le plus grand homme de guerre de la dynastie des Lý, ayant vaincu successivement la Chine en 1075 et la Champa en 1104.

Il n’était pas un poète, mais il a laissé un poème qui mérite d’être cité parce qu’il constitue un document historique de première importance (Việt Nam sử lược, page 108).

En 1075, par ordre de l’empereur Lý Nhân Tông, les deux généraux Lý Thường Kiệt et Tôn Đản firent une incursion victorieuse en Chine. Ils ont ravagé les districts de Khâm Châu, Liêm Châu (province du Kuoang Tong) et Ung Châu (province du Kouang Tsi).

Pour venger cet affront, l’armée chinoise envahit le Việt Nam en 1076, mais fut arrêtée sur les bords du Phu Lương. Les Chinois avaient à leur disposition des bombardes qui lançaient, par dessus le fleuve, des grosses pierres sur la flotte et les camps viêtnamiens, leur infligeant des pertes sévères. Pour remonter le moral de ses soldats, Lý Thường Kiệt prétendit avoir entendu en rêve ce poème dicté par un génie. Les soldats, électrisés, se défendirent vaillamment, et les Chinois durent accepter la paix et rentrer chez eux.

Nam Quốc Sơn Hà

Nam

quốc

sơn

Nam

đế

Tiệt

nhiên

định

phận

tại

thiên

thư.

Như

nghịch

lỗ

lai

xâm

phạm?

Nhữ

đẳng

hành

khan

thủ

bại

hư.

Le texte est traduit en vietnamien par Nguyễn Đổng Chi:

Núi Sông Nước Nam

Nước Nam Việt có vua Nam Việt,

Trên sách Trời chia biệt rành rành.

Cớ sao giặc dám hoành hành?

Rồi đây bay sẽ tan tành cho coi.

Le pays du Sud

Sur les monts et fleuves du pays du Sud règne l’Empereur du Sud,

Telle est la décision irrévocable inscrite dans le Livre du Ciel.

Pourquoi osez-vous encore, ô pirates, envahir notre pays ?

Vous verrez qu’une défaite complète vous attend.


Gửi ý kiến của bạn
Tên của bạn
Email của bạn
Hội nhập | Ghi Danh
KHÁCH VIẾNG THĂM
426,738