Chapitre IV: Observations Météorologiques Et Économiques

21 Tháng Năm 201412:37 SA(Xem: 3401)

Section I. PRÉVISIONS MÉTÉOROLOGIQUES

 

 

Le Vietnam, situé dans la zone tropicale et soumis aux moussons, a quelquefois trop d’eau et quelquefois pas assez. Trop d’eau, c’est l’inon- dation, qui ravage des provinces entières, emportant gens, bêtes, habitations vers le gouffre terrifiant de la mer. Pas assez d’eau, et c’est la sécheresse non moins terrifiante avec ses rizières fendillées, ses plants de riz flétris, ses puits où ne subsiste qu’une boue nauséabonde. Dans un cas comme dans l’autre, c’est la famine et la mort.

 

 

L’homme naturellement, a réagi, par la construction des digues et des barrages (ces derniers depuis l’occupation française seulement). Mais que peut la faiblesse de l’homme contre les forces titanesques de la nature ? La vie du Vietnam dépend donc en grande partie des conditions météorologiques qui varient épouvantablement d’une année à l’autre. Et c’est ce qui explique le soin méticuleux que met le Vietnamien à observer les phénomènes de la nature pour en tirer des prévisions météorologiques qui semblent très rudi- mentaires, mais dont quelques-unes, assez inattendues, peuvent se révéler d’une justesse surprenante. Notons toutefois que la plupart de ces prévisions, faites par les habitants du Nord-Vietnam, sont seulement valables pour cette région.

 

 

Par l’observation de la lune et des étoiles :

255. Muốn ăn lúa tháng năm

Xem trăng rầm tháng tám

Pour manger le riz du cinquième mois,

Il faut examiner la pleine lune du huitième mois.


256. Quầng cạn tán mưa

Si la lune présente un petit halo, c’est signe de sécheresse ; Si c’est un grand halo, c’est signe de pluie.

 

 

257. Đầy sao thì nắng

Vắng sao thì mưa

Étoiles serrées : signe de soleil ; Étoiles clairsemées : signe de pluie.

 

 

258. Mống Đông vồng Tây Chẳng mưa dây cũng gió giật Arc-en-ciel à l’Est ou à l’Ouest

Annonce pluie persistante ou grand vent.

 

 

259. Móng dài trời lụt

Móng cụt trời mưa

Long arc-en-ciel, c’est l’inondation ; Court arc-en-ciel, c’est la pluie.

 

 

Par l’observation des nuages :

260. Mây xanh thì nắng

Mây trắng thì mưa Nuages bleus : signe de soleil ; Nuages blancs : signe de pluie.

 

 

261. Mỡ gà thì gió

Mỡ chó thì mưa.

Si les nuages présentent la teinte du lard de poule, c’est signe de grand vent : Avec teinte du lard de chien, c’est signe de pluie.

 

 

262. Thâm Đông, hồng Tây, dựng may , Ai ơi ở lại ba ngày hãy đi.

Orient sombre, Occident rougeoyant, vent debout, Reste au moins trois jours avant de partir.

(car ce sont là des signes précurseurs de la tempêtre).

 

 

263. Cơn đằng Đông vừa trông vừa chạy,


Cơn đằng Nam vừa làm vừa chơi.

Si des nuages noirs s’amassent à l’Est, il faut courir chercher un abri ; Mais s’ils viennent du Sud, on peut continuer à travailler ou à s’amuser.

 

 

Par l’observation des végétaux :

264. Tre ngà trổ hoa

Lúa mùa rồi hỏng. Si le bambou fleurit,

La récolte du 10è mois sera compromise.

 

 

265. Mùa hè đang nắng

Cỏ gà trắng thì mưa.

En été, durant une période de sécheresse,

Si le chiendent blanchit, il ne tardera pas à pleuvoir.

 

 

Par l’observation des insectes et des oiseaux :

266. Tháng bẩy heo may

Chuồn chuồn bay thì bão.

Au septième mois, lorsque souffle le vent,

Si le libellules apparaissent, c’est signe de typhon.

 

 

267. Chuồn chuồn liệng thì nắng, Chim én liệng thì mưa.

En planant dans l’air, les libellules annoncent le beau temps.

Mais les hirondelles annoncent la pluie.

 

 

268. Đang mưa quạ kêu thì nắng,

Đang nắng quạ kêu thì mưa.

Le corbeau qui crie au milieu de la pluie annonce le retour au beau temps ; S’il crie au milieu du beau temps, il annonce la pluie.

 

 

 

 

Section II. EXPERIENCE PROFESSIONNELLE

 

 

 

 

Il y avait bien, du temps de nos empereurs, un mandarin chargé d’encourager l’agriculture (Khuyến nông sứ), mais ce haut fonctionnaire


n’avait pas de laboratoires scientifiques, et son rôle se bornait à peupler les terres incultes, à y installer des autorités communales, et à y faire creuser des canaux d’irrigation. De science agronomique, il n’en était pas question. L’ingénieux paysan y suppléait tant bien que mal par de munitieuses observations :

269. Thứ nhất cầy nỏ

Thứ nhì bỏ phân

En premier lieu, labourer sec ; En second lieu, bien fumier.

(Labourer à sec permet en effet aux mottes de terre d’être bien aérées)

 

 

270. Người đẹp về lụa

Lúa tốt về phân.

Une personne est belle grâce aux soieries qu’elle porte ; Le riz pousse bien grâce au fumier qu’on lui donne.

 

 

271. Ăn kỹ no lâu

Cầy sâu tốt lúa.

Mâcher soigneusement, c’est être rassasié pour longtemps ; Creuser profondément les sillons, c’est s’assurer une bonne récolte.

 

 

272. Tốt giống, tốt mạ

Tốt mạ, tốt lúa.

À bonne semence, bons semis,

Et à bon semis, bons plants de riz.

 

 

273. Thừa mạ thì bán, Chớ có cấy rậm ăn rơm.

Si tu as trop de semis, vends-en une partie

Plutôt que de repiquer trop serré ; tu mangerais de la paille.

 

 

274. Cấy thưa thừa thóc, Cấy dầy thì cóc được ăn.

Repiquage espacé donne beaucoup de paddy, Repiquage serré ne donne rien à manger.

 

 

275. Khoai đất lạ,


Mạ đất quen.

Il faut planter les patates en terre neuve,

Mais repiquer les plants de riz en terre travaillée.

 

 

276. Nắm cỏ, giỏ thóc.

Une touffe d’herbe arrachée vaudra un panier de riz.

 

 

277. Xanh nhà hơn già đồng.

Il faut moissonner quand le paddy est encore vert que de le laisser vieillir sur le champ.

 

 

278. Trời nắng tốt dưa

Trời mưa tốt lúa.

Le soleil fait les belles pastèques

Et la pluie fait les beaux épis de riz.

 

 

279. Được mùa cau Đau mùa chuối. Bonne récolte d’arecs

Entraine mauvaise récolte de bananes.

 

 

Son expérience professionnelle s’étendait également à l’élevage :

280. Lợi thì nuôi lợn nái

Hại thì nuôi bồ câu.

Autant est profitable l’élevage des porcs, Autant est dommageable celui des pigeons.

 

 

281. Thứ nhất thả cá

Thứ nhì gá bạc.

Profitable en premier lieu est la pisciculture ; Ne vient qu’en second lieu la ferme des jeux.

 

 

282. Tầm có lứa

Ruộng có mùa.

Le ver-à-soie a son temps de couvée

Comme la rizière a ses saisons de récolte.


283. Tỏ trăng mười bốn được tầm

Tỏ trăng hôm rầm thì được lúa chiêm.

Clair de lune au 14è jour (du 1er mois), le ver-à-soie se portera bien ; Clair de lune au 15è jour , la récolte du 5è mois sera bonne.

 

 

284. Gà nâu chân thấp mình to

Đẻ nhiều trứng lớn con vừa khéo nuôi

Chả nên nuôi giống pha mùi

Đẻ không được mấy, con nuôi vụng về.

La poule à plumage brun, pattes basses et corps épais, Pond beaucoup, et sait élever ses poussins. N’ayons pas des poules à plumage bigarré

Qui pond très peu, et élèvent leurs poussins très mal.

 

 

285. Chó khôn tứ túc huyền đều Tai thì hơi cúp, đuôi thì hơi cong. Giống nào mõm nhọn đít vồng

Ăn càn cắn bậy ấy không ra gì.

Le bon chien a ses quatres pattes uniformément noires,

Les oreilles un peu rabattues, et la queue légèrement recourbée.

Mais celui qui a le museau pointu et le derrière renflé

Dévore gloutonnement et n’aboie qu’à tort et à travers.

 

 

286. Trâu năm sáu tuổi còn nhanh

Bò năm sáu tuổi đã tranh về già.

Đồng chiêm xin chớ nuôi bò

Mùa đông tháng giá bò rò làm sao ?

Le buffle de cinq ou six ans est encore alerte, Mais le boeuf de cet âge touche déjà à la veillesse. Dans les rizières basses, n’élevez pas des boeufs

Car ils seraient transis de froid pendant les mois d’hiver.

(Les rizières basses, ruộng chiêm, sont destinées à la récolte du 5è mois. Elles se labourent en hiver, au onzième mois).

 

 

Au commerce :

287. Được mùa buôn vải buôn vóc

Mất mùa buôn thóc buôn gạo.


Dans les années de bonne récolte, fais le commerce des tissus, Dans les années de disette, fais le commerce des céréales.

 

 


À l’artisanat :


 

288. Làm ruộng thì ra

Làm nhà thì thiếu.


Dans les travaux agricoles, le profit réalisé dépasse celui escompté, Dans la construction des maisons, les dépenses à faire dépassent celles prévues.

 

 

Arrêtons ici les proverbes, qui se comptent par milliers, et dont le nombre s’accroit sans cesse de jour en jour. Le lecteur aura certainement remarqué que les 288 proverbes que nous avons reproduits ci-dessus se rapportent tous à la période antérieure au XXè siècle. Il serait d’un très grand intérêt, nous le savons, de présenter aussi les proverbes plus récents, datant de l’occupation française, ou du régime communiste, ou du gouvernement Ngô Đình Diệm. Nous avons été obligé, à notre grand regret, d’y renoncer, du moins provisoirement, pour deux raisons :

 

 

1. Notre documentation sur les proverbes récents est encore trop incomplète pour nous permettre d’en avoir une vue synthétique.

 

 

2. Nous avons tenu à donner du peuple Vietnamien, de sa vie mentale et sociale, une image cohérente, statique si l’on veut, concentrée sur le Vietnam d’autrefois, le Vietnam qui n’a pas connu l’électricité, ni l’avion, ni les mitrailleuses, ni les snack-bars, le Vietnam qui vivait paisiblement à l’ombre de ses pagodes et de ses haies de bambou, sans se douter, dans son isolement stupide et splendide à la fois, que l’immobilité au milieu d’un monde en marche était un suicide. Fugit irreparabile tempus, hélas ! Et il nous a semblé que dans un même ouvrage cette image statique du passé ne devait pas être mêlée avec l’image dynamique du présent, comme il serait malséant de boire de l’alcool de riz mêle avec du whisky ou du champagne.

Gửi ý kiến của bạn
Tên của bạn
Email của bạn